Aikido club
des Eaux-Vives

Tel: +41 22 348 46 52 | Mail: info@aikido-eauxvives.ch

Recherche site



L'étiquette

Morihei Ueshiba Au cours de notre vie quotidienne, nous sommes régit par de nombreuses règles et coutumes sociétales qui permettent aux individus de communiquer et écouter en évitant tant que faire ce peut de possibles malentendus. Dans une société guerrière, telle qu'elle l'était durant le Japon féodal, ces protocoles étaient d'autant plus importants, qu'ils permettaient de gérer la violence par une structure très hiérarchisée et un code d'honneur. L'étiquette, qui englobe toutes ces règles et coutumes,(reishiki ou reigi) est donc le pilier central de cette cohésion.

L'Aïkido, comme toutes formes de budo, représente une part de cette société guerrière dont on penètre l'univers en entrant dans le dojo et qui, selon comment il est codifié, peut devenir un lieu de respect et de camaraderie ou une place de discorde et de violence. L'étiquette est donc un aspect de l'entraînement en Aïkido, qui permet de pratiquer dans le respect, la sécurité et la confiance mutuelle, offrant ainsi un environnement adéquat pour l'apprentissage et évitant, de ce fait, toute blessure physique et mentale.

Dans les arts martiaux, l'étiquette se construit sur de nombreuses règles, comprenant à la fois des attitudes à avoir au sein du dojo que des règles à suivre durant les entraînements. Celles-ci permettent de se préparer et de rester prêt à recevoir l'enseignement qui peut venir à n'importe quel moment ou forme, que ce soit d'un sensei ou d'un débutant.

Cette transmission du savoir est symbolisé par le Kamiza (littéralement "siège du haut", place d'honneur) dont orne en général une calligraphie, des sabres, un portraint ou tout autre objet symbolique lié à la discipline enseignée. En montant sur les tatamis et en les quittant, le pratiquant salue debout (ritsurei) en direction du Kamiza afin de manifester son engagement et son désir d'approfondir ses connaissances et par signe d'humilité

Chaque début de cours commence par un instant de contemplation en position assise (seiza) qui permet de se couper du monde extérieur et de suivre le cours avec sérénité. Au signal du sensei (rei), les pratiquants saluent le Kamiza en s'inclinant, à genoux. Par ce geste de modestie, l'étudiant s'engage à accepter toute forme d'enseignement sans idée préconçue, sans jugement envers la pratique de l'autre. Dès lors, l'enseignant se retourne face aux élèves et salue de nouveau en prononçant Onegai Shimasu, indiquant que l'on demande à pouvoir pratiquer. Ce dernier salut se pratique également durant le cours après chaque présentation de technique et lorsque les élèves se saluent mutuellement avant de travailler ensemble, manifestant ainsi leur respect et leur accord d'éviter toutes formes de blessures. A la fin du cours, et en signe de remerciement, ce salut est renouvellé en prononçant cette fois Arigato Gosaimasu, "merci beaucoup".

Cette structure de salut se retrouve également lors de la pratique avec des armes. La particularité dans de tel cas et qu'il convient de saluer avec l'arme présentée devant soi à hauteur des yeux en s'inclinant avec les bras restant à une hauteur fixe. Le placement de l'arme dépend simplement du type utilisé (tanto, bokken, jo).

Au delà d'un certain protocole durant le cours, l'étiquette comprends aussi des attitudes à suivre personnellement et qui montre une forme de respect envers l'enseignant, les autres pratiquants, mais surtout envers nous-même. Maintenir certaines règles de bon-sens, comme garder son équipement propre et en bon état, ou retirer ses bijoux et anneaux avant la pratique sont d'autant de règles à suivre qui illustre le respect du pratiquant et sa complète préparation. Se rappeler que le dojo où l'on pratique est un lieu d'enseignement, et non pas un lieu pour gratifer son égo ou montrer une attitude de réceptivité et d'humilité sont d'autant de comportement qui sont conseillés afin de profiter d'une ambiance favorable et bénéfique à l'apprentissage.

Cependant, bien que fondé en grande partie sur la courtoisie traditionnelle japonaise, l'étiquette n'est pas figée et peut s'adapter selon les idéaux et/ou enseignements qu'on suivi les senseis. Quelque soit sa structure, il est nécessaire qu'elle soit construite avec tout l'énergie et la conscience sincère afin qu'elle fasse sens et prend vie dans le dojo.



Sources:

Wikipedia. Étiquette de l'aïkido
Mitsugi Saotome (2013). Aikido and the Harmony of Nature
Bruce Klickstein, Morihiro Saitō (1987). Living Aikido


Infos pratiques

  • Bus:
    L'arrêt de bus le plus proche est l'arrêt "Vollandes", desservi par les bus 2, 6, E et G.
    Pour voir les horaires, vous pouvez aller sur le site des Transports Publics Genevois.
  • Emplacement:
    Aïkido club des Eaux-Vives
    84, Rue des Eaux-Vives
    Ecole des Eaux-Vives
    1207 Genève
    Pour plus d'informations: voir Contact.

Photos dojo