Aikido club
des Eaux-Vives

Tel: +41 22 348 46 52 | Mail: info@aikido-eauxvives.ch

Recherche site



L'Aïkido

Morihei Ueshiba L'Aïkido est un art martial traditionnel japonais fondé par Morihei Ueshiba O Sensei entre les années 1925 et 1940. Reconnu en 1940 par le gouvernement japonais (avec comme première appelation Aïkibudo), il naît de la rencontre, du croisement de différentes expériences martiales et d'une réflexion philosophique de Morihei Ueshiba sur sa vision des arts martiaux à l'ère moderne.

Dans un point de vue terre-à-terre, l'Aïkido se compose d'un ensemble de techniques à mains nues ou avec armes qui utilise la force de l'adversaire, ou plutôt son agressivité, sa volonté de nuire et qui la réduit à néant, sans concept de victoire. L'Aïkido peut être considéré comme la concrétisation du concept de légitime défense : une réaction proportionnée et immédiate à une agression. L'idée est qu'il faut éviter toute opposition afin de ne pas alimenter le conflit : ce n’est donc pas la force des bras ou des jambes qui travaille, car l'attaquant percevrait cette force comme une volonté de le contraindre. Par phénomène d’action-réaction celui-ci serait amené à mettre à son tour de la force, ce qui mènerait à une résolution du conflit par « la loi du plus fort ». La force physique est donc mise de côté et n’a plus d’importance. C’est ce qui permet de se défendre contre un adversaire plus grand et plus fort. Cela explique aussi la mixité de pratiquants dans cet art : en effet, tout le monde s’entraîne ensemble, les hommes et les femmes, comme les plus jeunes et les plus âgés.

Mais l'aspect philosophie a également son importance: l'Aïkido est une voie, au sens japonais du terme, c'est-à-dire un processus de développement et d'accomplissement de soi : elle est la "voie (dô) de l'harmonie (ai) des énergies (ki)" (image ci-contre: ordre du haut vers le bas: ai-ki-do). Le développement de cet art par Morihei Ueshiba ne sait pas fait dans le seul but d’amener son corps à une maîtrise la plus parfaite possible de techniques de combats; l’entraînement de l’esprit est primordial pour réussir à oublier tout sentiment belliqueux à l’égard de l’attaquant. Parvenir à apaiser le conflit jusqu’à sa disparition requiert une parfaite unicité du corps et de l’esprit ; la disposition mentale du pratiquant importe énormément lorsqu’il effectue un mouvement.

"La finalité de l'Aïkido est de polir l'esprit et le corps afin de construire un individu d'une grande intégrité." Ueshiba Kisshômaru.

Le but de la pratique est donc de s'améliorer, de progresser aussi bien techniquement , physiquement que mentalement. Bien que la complexité de cet art demande un certain niveau de pratique dans une utilisation en combat réel, l'Aïkido n'est pas une pratique dont la finalité est de se battre mais un art martial qui permet de se préparer à l'éventualité d'attaques de toutes sortes (frontale, dans le dos, attaques à plusieurs attaquants,...). De part ce fait, l'Aïkido se distingue par son abscence de compétition et par une multitude de styles répondant à différentes aspirations. L'Aïkido est un art martial complet qui permet au développement de l'individu. Allant de la pratique à mains nues, à celles avec arme, cet art martial à l'avantage d'offrir une panel de techniques et de situations possibles d'attaques. La plupart des attaques sont directes et l'aïkidoka exécute en harmonie une technique qui neutralise celle-ci. Au lieu de se défendre en frappant, l'aïkidoka s'entraîne à utiliser différentes techniques de projection ou d'immobilisation en utilisant des techniques de clé de bras dans le but de neutraliser l'adversaire sans provoquer des blessures sérieuses. Laisser couler la "violence de l'adversaire" en un lieu prédéterminé, où elle ne peut nuire.

Offrant un travail varié: allant de techniques où les deux adversaires sont debouts, jusqu'à une situation où l'attaqué est à genoux et l'attaquant debout, cet art martial propose une variété de techniques qui permet de réagir à ces diverses situations. En outre, l'Aïkido comporte également l'étude des maniements d'armes en bois: le sabre (bokken), le bâton (jo) et le couteau (tanto) qui permet d'appréhender les distances face à un ou plusieurs adversaires, de travailler une posture correcte et de vaincre l'appréhension des armes. Cette pratique, complémentaire à celles à mains nues, permet ainsi d'avoir une meilleure compréhension de la pratique dans sa globalité.

De part sa philosophie, ses diverses techniques et ses styles, l'Aïkido offre une évolution et une remise en en question constante dans la pratique, qui entraîne une progression de l'esprit, qui elle-même en modifie la pratique au fil du temps. Cet art offre donc finalement un moyen de lier de manière étroite philosophie et entraînement physique, corps et esprit.


Pourquoi pratiquer l'Aïkido?

L'Aïkido est un art martial de self défense qui vise au développement personnel. L'Aikido est bien plus que l'étude de mouvements techniques. Il demande une bonne attitude et le respect d'une certaine étiquette sur le tatami. Vous pratiquez l'Aïkido à la fois en faisant les techniques et en les subissant. Votre partenaire n'est pas un compétiteur. L'Aïkido ne va pas seulement améliorer votre condition physique (résistance, endurance, équilibre, souplesse et coordination) mais encore votre mental (confiance en soi, concentration, vivacité d'esprit et respect d'autrui).

De plus, l'Aïkido a une éthique: se défendre sans esprit de vengeance, oublier l'ennemi et être capable de réagir quelle que soit l'attaque. L'Aïkido peut être une façon idéale de faire face à la vie. Eviter les confrontations, savoir gérer celles qui sont inévitables, et savoir faire face aux bons et mauvais moments.

L'Aïkido ne dépend pas uniquement de la force physique. En conséquence, il peut être recommandé à tout âge. Les pratiquants jeunes, en bonne santé et forts peuvent le pratiquer en dépensant toute leur énergie tout en sachant qu'ils pourront le pratiquer à des âges plus avancés. Les femmes apprécient également cet art martial qui privilégie la self-défense et augmente la confiance en soi.



Sources:

Wikipedia. Aïkido
Travail de maturité 2012 « L’aïkido : une philosophie en mouvement » de Muriel Brandt
UESHIBA Kisshômaru (2010). AÏKIDO: L'oeuvre d'une vie.


Infos pratiques

  • Bus:
    L'arrêt de bus le plus proche est l'arrêt "Vollandes", desservi par les bus 2, 6, E et G.
    Pour voir les horaires, vous pouvez aller sur le site des Transports Publics Genevois.
  • Emplacement:
    Aïkido club des Eaux-Vives
    84, Rue des Eaux-Vives
    Ecole des Eaux-Vives
    1207 Genève
    Pour plus d'informations: voir Contact.

Photos dojo